Perspectives de carrière

 

Un taux de placement de plus de 95 %

L’engouement pour les arts du cirque ne se dément pas. Toujours en croissance, le marché de l’emploi du cirque est particulièrement favorable aux artistes qui ont reçu une solide formation. Il offre aux diplômés la possibilité d’évoluer sur la scène nationale et internationale dans divers réseaux de production et de diffusion.


Au coeur de l’effervescence

Grâce au dynamisme d’un nombre croissant de compagnies de cirque, dont les plus connues sont Les 7 doigts de la main, le Cirque Éloize et le Cirque du Soleil, la création circassienne montréalaise se développe et se diversifie plus que jamais. La réputation enviable des diplômés de l’École et le rayonnement de Montréal, carrefour international des arts du cirque, attirent l’attention de créateurs et de producteurs de partout sur la planète.


Marché de l'emploi

L'artiste de cirque de la relève pourra faire carrière dans le réseau international des compagnies de cirque, classiques ou contemporaines. Il pourra explorer de nouvelles et plus petites formes de cirque en se joignant à des partenaires ou en créant avec d'autres artistes son propre collectif. De manière autonome, il pourra œuvrer sur le circuit des cabarets de spectacle européens ou des festivals internationaux ou encore se tailler une place sur le marché des spectacles privés et des événements spéciaux qui pourront lui assurer de nombreux engagements. Plusieurs créateurs intégrant de plus en plus fréquemment les arts du cirque à d'autres arts de la scène, l'artiste pourra même être appelé à participer à des créations dans les domaines de la danse, du théâtre ou de la musique. Les cheminements des artistes diplômés de l’École nationale de cirque sont multiples.