2 nov 2020

SEPT CRÉATEURS INVITÉS RELÈVENT LE DÉFI DE LA SEMAINE DE CRÉATION

Sept créateurs prendront part à la semaine de création de l’École nationale de cirque qui se tiendra du 2 au 7 novembre. L’objectif de cette semaine est d’ouvrir les esprits des étudiants et de les faire plonger dans des univers de création aussi différents que possible. En observant plusieurs créateurs à l’œuvre et en découvrant leurs façons de s’exprimer, les étudiants pourront apprendre de nouvelles méthodes de travail et améliorer leur versatilité et leur créativité d’artiste.  
 
Provenant tous de domaines variés, les créateurs ont accepté de relever le défi de créer en cinq heures et demie une pièce d’une durée de 10 minutes maximum. Chaque invité travaillera avec un groupe d'une dizaine d’étudiants. Aucun thème ne leur est imposé, en autant qu’ils aillent à la rencontre des étudiants et de leur discipline de cirque. 
 
Chaque soir, la pièce montée durant la journée sera présentée dans les locaux de l’École devant un public interne très restreint et retransmise en direct pour les étudiants et les enseignants ne pouvant être présents. L’apprentissage se poursuit le lendemain lors d’une période de rétroaction virtuelle pour le groupe qui aura présenté la veille. Cette période est cruciale car elle permet de poser un regard constructif sur l’expérience de création et d’en tirer des enseignements.  
 
Reflet de la diversité caractéristique des arts du cirque, les créateurs invités ont œuvré dans divers milieux artistiques tels le cirque, la danse et le théâtre, tant sur scène que dans des rôles de conception ou de production.   
 
Trois diplômées ont été invitées à revenir à l’École pour transmettre leurs connaissances aux étudiants de la formation supérieure. Émilie Émiroglou (1995, cerceau), Évelyne Laforest (2007, équilibre) et Mélissa Colello (1995, trapèze-danse) ont chacune un parcours unique qui leur permettra d’apporter leur vision et sensibilité artistique au travail de création.   
 
Conceptrice acrobatique et directrice artistique, Émilie Émiroglou œuvre dans le milieu du cirque et de la scène depuis plus de 25 ans. Diplômée de l’École nationale de cirque et de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM, elle a remporté la médaille d’argent au Festival Mondial du Cirque de de Demain à Paris en 1993 et a pris part à plusieurs tournées avec le Cirque du Soleil et le Cirque Éloize. Suite à sa carrière d’artiste de scène, Émilie participe à la création de spectacles et d’événements spéciaux avec le Cirque du Soleil, puis elle s’engage à la direction artistique des spectacles de création du Cirque Éloize.  
 
Stimulée par le plaisir de repousser ses limites physiques, Évelyne Laforest a été membre de l'équipe de gymnastique rythmique du Canada avant de rejoindre les bancs de l’École nationale de cirque de laquelle elle obtient son diplôme en 2007. Après avoir poursuivi ses études à l’École de danse contemporaine de Montréal, elle collabore avec la Compagnia Finzi Pasca sur différents projets de création, tournées et opéras. Elle explore de plus son propre travail de création, en collaboration avec Rémi L. Ouellette et différents chorégraphes et metteurs en scène de la relève.  
 
Première étudiante à créer un numéro de trapèze-danse à l’École nationale de cirque, Mélissa Colello a reçu le prix coup de cœur au Festival Mondial du Cirque de Demain à Paris avec un numéro de quatuor sur trapèze triple. Sa vaste carrière de scène va du circuit de cabarets allemands en passant par le cirque traditionnel, les grands événements, la danse voltige et le cirque contemporain. À travers  ses expériences de créations, de mises en scène et de tournées, elle cofonde CirkVOST, une compagnie de cirque aérien, et se spécialise en chorégraphie aérienne.  
 
Se joint à ce trio de créatrices circassiennes un enseignant du domaine : Nicolas Germaine. Initialement formé en sciences et techniques des activités physiques, Nicolas enseigne dans le milieu des arts du cirque depuis 2006. Il collabore notamment avec la directrice artistique de l’École nationale de cirque et chorégraphe Estelle Clareton pour donner des ateliers de recherche acrobatique à des danseurs, des acrobates et aussi à différentes compagnies de danse et de cirque. Depuis 2017, Nicolas est entraîneur, concepteur acrobatique et dépisteur artistique au département artistique du Cirque Éloize. 
 
Le créateur Reda Guerinik partagera quant à lui sa connaissance du jeu et son expérience de scène avec les étudiants. Reda a étudié en art dramatique avant de se perfectionner en cascades avec le Cirque du Soleil et d’effectuer des stages de Comedia del Arte à Venise, de Capoeira et de Jiu-jitsu. Artiste multidisciplinaire, il a pris part à titre de maître de cérémonie à deux productions de renommées internationales du Cirque du Soleil. Acteur dans de nombreuses séries télévisées, on retrouve également Reda dans plusieurs productions au cinéma et au théâtre. 
 
La danse contemporaine et le cirque étant deux domaines artistiques qui s’influencent de plus en plus, Dana Gingras et Sovann Rochon-Prom Tep ont été invités à partager leur vision du corps en mouvement. À travers 30 années de carrière, Dana Gingras s’est taillé une réputation d’artiste qui repousse les limites. Elle a cofondé The Holy Body Tattoo, une compagnie qui a changé le paysage de la danse canadienne et qui a remporté de nombreux prix et distinctions pour ses œuvres chorégraphiques et cinématographiques. Afin de se concentrer sur sa passion pour les nouveaux médias et le film, elle a également fondé la compagnie Animals of Distinction dont les créations ont été présentées sous différentes formes au Canada et à l’étranger.   
 
Pour sa part, Sovann Rochon-Prom Tep, alias Promo, baigne dans le milieu du hip-hop depuis son enfance. Il cumule à ce jour plus d’une trentaine de victoires à des compétitions de danse et est régulièrement invité à prendre part à des événements autour du monde, parfois à titre de participant, parfois à titre de juge. Passionné par la maîtrise du corps et désireux de poursuivre sa recherche artistique, Sovann raffine son approche de la danse à travers ses propres créations et les différents ateliers qu’il enseigne.  
 
La semaine sera également ponctuée d’ateliers d’experts portant sur un vaste éventail de sujets touchant de près ou de loin les arts du cirque. Il sera par exemple question de musique avec Éric Forget, de dramaturgie avec Sebastian Kahn et d’interprète-créateur de cirque avec Gisle Henriett. Marie-Chantale Vaillancourt, Lino et Martin Labrecque donneront également des ateliers respectivement sur le costume, la créativité et la lumière.