20 sep 2019

Estelle Clareton nommée Directrice de la création

Monsieur Éric Langlois, directeur général de l’École nationale de cirque, est heureux d’annoncer la nomination de madame Estelle Clareton à titre de directrice de la création, après avoir assuré la coordination de la création des spectacles 2019 au printemps dernier. Elle succède ainsi à monsieur Howard Richard, qui a quitté ses fonctions l’hiver dernier après treize ans à la barre de la direction de la création au sein de l’institution.


Passionnée par les langages du corps, Estelle Clareton a pendant longtemps suivi une carrière d'interprète avant de faire de la création son mode de vie. Elle se dirige vers la chorégraphie et fonde sa propre compagnie de danse en 1999, Créations Estelle Clareton. Conseillère artistique à l'École depuis 2006, l'oeuvre d'Estelle mélange virtuosité, interprétation et théâtralité. Elle signe la mise en scène de La Disparition, spectacle annuel de l'École en 2007 et assiste Gypsy Snider dans la création du spectacle Crimes en juin 2009. En octobre 2009, elle présente En plein corps à la Tohu, un atelier de recherche et création avec six finissants de l'ENC. Le ludisme, le travail de clown, les envolées acrobatiques ainsi que la jonglerie sont des aspects du médium circassien qui inspirent la chorégraphe et qui se retrouvent par touches dans ses propositions scéniques.

Dans ses nouvelles fonctions, Estelle supervise les activités de création des étudiants, assure la direction des projets de création et poursuit l'enseignement à titre de conseillère artistique auprès des étudiants. Elle participe également à l'évaluation des programmes, au jury des concours d'entrée ainsi qu'à de nombreux comités et instances.


« Au nom de l’École et en mon nom personnel, nous lui souhaitons bienvenue dans cette grande aventure. Nous l’avons choisi pour les compétences et les ressources extraordinaires dont elle dispose pour relever les défis qui l’attendent en création au sein de notre institution », de conclure monsieur Langlois.

*Crédit photo: Stéphane Najman

Consultez le communiqué