Menu

Nous sommes là pour vous

Le Bureau d’intervention et de prévention (BIP) de l’École nationale de cirque a pour rôle d’intervenir lorsque des cas de discrimination, de harcèlement, de violence psychologique et de violences à caractère sexuel se produisent au sein de son établissement. Les services du BIP s’adressent à l’ensemble de la communauté de l’ÉNC.

Le BIP offre un service d’écoute et de soutien aux personnes qui signalent une situation de l’intimidation, du harcèlement et/ou de la violence psychologique, physique et/ou sexuelle. Les intervenant.e.s du BIP s’occupent d’accueillir ces personnes et de les accompagner avant, pendant et après leur signalement. Le BIP a aussi la responsabilité de coordonner les activités de prévention, de formation et d’intervention liées aux violences à caractère sexuel à l’ÉNC.

Valeurs et services

Écoute  
Accueillir et écouter en toute confidentialité, avec impartialité et sans jugement, la personne qui dévoile ou qui signale une situation de violence ou qui désire porter plainte.

Conseil 
Fournir de l’information et des conseils aux personnes qui estiment être victimes de harcèlement dans le contexte de leurs études ou de leur travail à l’ÉNC.

Soutien  
Offrir du soutien à la personne ou la référer, selon ses besoins, à des ressources externes spécialisées dans divers domaines.

Accompagnement  
Assister la personne dans ses démarches, notamment dans la préparation de la plainte et de son cheminement.

Confidentialité  
Garantir la confidentialité de l’identité de la personne qui signale une situation au BIP.

 

Formation

Dans le cadre de l’application de ses deux Politiques, le BIP offre des formations à tous.tes les membres de la communauté. Les étudiant.e.s, le personnel enseignant et l’ensemble des collaborateur.rice.s et des personnes travaillant à l’ÉNC doivent suivre chaque année une formation obligatoire qui porte sur le harcèlement.

Pourquoi un BIP

La Loi visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel dans les établissements d’enseignement supérieur, adoptée par le gouvernement du Québec en décembre 2017, oblige de tels établissements à assurer des lieux d’études et de travail sains, sécuritaires et respectueux pour toutes les personnes qui les fréquentent.

Depuis le 1er septembre 2019, les établissements d’enseignement supérieur, dont l’ÉNC fait partie, sont dans l’obligation de mettre en œuvre leur propre politique en matière d’intervention et de prévention des violences à caractère sexuel. Cette politique doit inclure des activités de formation obligatoires pour l’ensemble des membres de l’établissement.

Le BIP veille à l’application de sa Politique visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel ainsi que de sa Politique de prévention et d’intervention contre l’intimidation, le harcèlement et la violence.

Le BIP déploie ses services selon deux grandes orientations, soit la prévention et le traitement des situations qui lui sont signalées. À travers les formations qu’il offre, le BIP vise à faire de la sensibilisation et, ainsi, à contribuer à prévenir l’intimidation, le harcèlement psychologique et les violences à caractère sexuel au sein de l’ÉNC.

Faire un signalement

Vous croyez être ou avoir été victime de harcèlement psychologique, physique ou sexuel? Vous avez été témoin d’une situation?

Nous vous invitons à effectuer un signalement auprès de l’une des intervenantes ci-dessous. Veuillez noter que le délai de réponse est d’environ 48 heures.

Alicia Brémond
Services aux étudiant.e.s de l’ÉNC
[email protected] 
514 982-0859, poste 243

Marie-Pier Rousseau 
Ressources humaines
[email protected] 
514 982-0859, poste 234

Joëlle Thibault 
Protectrice de la personne (Ombuds)
[email protected]
514 208-1678

 

Politiques du BIP contre la violence à l’ÉNC

Politique visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel
Politique de prévention et d’intervention contre l’intimidation, le harcèlement et la violence 

 

Ressources externes

Pour toute urgence, composez le 911.

Hôpital Notre-Dame  
1560, rue Sherbrooke Est
Montréal (Qc) H2L 4M1
514 413-8777

Centre désigné pour les victimes d’agression sexuelle de l’Île-de-Montréal (CDVASIM) 
514 413-8999*
* Demandez à parler à l’intervenant.e de garde du centre désigné pour victimes d’agression sexuelle. Laissez un message sur sa boîte vocale et il.elle vous rappellera dans les plus brefs délais. Il n’est pas nécessaire de communiquer directement avec l’urgence de l’hôpital Notre-Dame.

Hôpital Sainte-Justine (pour les moins de 18 ans) 
3175, chemin de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (Qc) H3T 1C5
514 345-4721 (clinique pour adolescents)
514 345-4866 (clinique pour enfants)
514 345-4611 (urgence)

Hôpital général de Montréal
1650, avenue Cedar
Montréal (Qc) H3G 1A4
514 934-1934

Hôpital de Montréal pour enfants
1001, boulevard Décarie
Montréal (Qc) H4A 3J1
514 412-4400
514 412-4499 (urgence 24/7)

Ligne téléphonique d’urgence de la Direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP)   
24/7
1 888 933-9007

Ligne téléphonique d’information de la DPCP sur le dépôt d’une plainte auprès des policiers  
1 877 547-3727