Menu

40 ans d’excellence!

C’est en 1981 que l’École nationale de cirque (ÉNC) voit le jour à Montréal. Il n’existait à l’époque aucun établissement du genre au Canada ou ailleurs en Amérique du Nord.

Ayant élu domicile dans les locaux de l’ancien Centre Immaculée-Conception, l’ÉNC attire d’abord de jeunes artistes ayant une passion pour le théâtre acrobatique. Mais rapidement, elle décide d’intégrer de nouvelles disciplines à son programme pour répondre à la demande, qui ne cesse de croître.

Dans cette optique, les artistes et cofondateurs de l’ÉNC, Guy Caron et Pierre Leclerc, élaborent un nouveau programme qui s’adresse aux personnes désireuses de se spécialiser dans une ou plusieurs disciplines pour faire carrière comme artistes de cirque. Voyant le nombre d’étudiant.e.s de ses cohortes augmenter d’année en année, l’ÉNC déménage ensuite à la gare Dalhousie, dans le Vieux-Montréal, en 1989.

Au cours des années 1990, l’industrie des arts du cirque contemporain se développe de façon quasi exponentielle, et ce, partout sur la planète. Cette croissance confirme d’autant plus la pertinence et la nécessité d’un établissement comme l’ÉNC, dont les artistes de haut niveau contribuent à forger la réputation et à faire connaître le cirque québécois à l’international. 

En 2003, l’ÉNC tourne une nouvelle page de son histoire en érigeant son établissement officiel dans la Cité des arts du cirque, qu’elle cofonde avec le Cirque du Soleil et le regroupement En Piste. Elle y fera construire des espaces à sa mesure, avec des studios entièrement équipés et conçus pour la pratique des arts du cirque, et une bibliothèque spécialisée  

Forte de ses 40 années d’existence, l’ÉNC constitue aujourd’hui un véritable laboratoire d’expérimentation, de recherche et d’idéation pour les artistes de cirque, ainsi qu’un des plus importants pôles d’innovation pour le secteur des arts vivants au monde. 

 

Découvrez le reportage de Radio-Canada datant de 1982 sur l’École nationale du cirque.