Menu

La semaine de création de l’École nationale de cirque accueillera cette année cinq créateurs talentueux dotés d’une vision unique. La semaine se tiendra du 17 au 21 octobre et aura pour but est d’ouvrir les esprits des étudiants et de les faire plonger dans des univers de création aussi différents que possible. Durant cet exercice, les étudiants apprendront à développer leur créativité et leur versatilité artistiques grâce à leur étroite collaboration avec les créateurs.

Provenant tous de domaines variés, les créateurs ont accepté de relever le défi de créer trois présentations d’une durée de 10 minutes en une semaine. Chaque invité travaillera avec un groupe d’étudiants provenant de cohortes différentes pour chaque présentation. Les créateurs auront une journée pour réaliser leurs premières présentations puis deux journées pour les deux suivantes. Aucun thème ne leur est imposé, tant qu’ils vont à la rencontre des étudiants et de leur discipline de cirque.

Lundi, mercredi et vendredi, les pièces montées seront présentées dans les locaux de l’École devant un public interne et se poursuivront par une période de rétroaction et de commentaires. Cette période est cruciale, car elle permet de poser un regard constructif sur l’expérience de création et d’en tirer des enseignements.

Reflet de la diversité caractéristique des arts du cirque, l’ÉNC a l’honneur de collaborer avec des créateurs issus de milieux artistiques divers qui ont accepté de venir participer à ce processus de création avec nos étudiants.

Pour cette édition 2022, l’ÉNC a tout d’abord invité deux anciens diplômés à revenir à l’École pour partager leur savoir et leur expérience. Vincent Jutras (2016) et Bobby Cookson (2020) ont déjà tous deux participé à des tournées de grandes compagnies de cirque et pourront user de leurs vécus pour inspirer les étudiants lors de leurs processus de création.

Artiste de cirque, chorégraphe, danseur et cascadeur, Vincent se passionne rapidement pour tous les arts du mouvement. En 2013, il est accepté à l’École nationale de cirque pour parfaire sa technique et développer un style bien à lui. Diplômé en 2016, il débute sa carrière en tant que professionnel chez Les 7 Doigts puis au Cirque Monti, Cirque du Soleil, La marche du crabe, la Tohu… En 2018, il co-fonde La Croustade, avec sa partenaire Eline Guélat, une compagnie de création en arts vivants multidisciplinaires qui dirige principalement ses recherches et productions vers le ludisme.

Inspiré par la création et l’expérimentation, Bobby Cookson façonne son travail en liant la physicalité du mouvement aux textures et au phrasé de la musique. C’est cet intérêt pour le mélange des disciplines qui l’amène au cirque. Après des débuts autodidactes, il a commencé à participer à des compétitions internationales de gymnastique en roue Cyr.  En 2017, il est accepté à l’École nationale de cirque et développe ses capacités dans d’autres disciplines artistiques. Depuis l’obtention de son diplôme, il a travaillé en tant qu’artiste pour des compagnies renommées et comme concepteur mécanique pour le Centre de recherche, d’innovation et de transfert en arts du cirque (CRITAC) de l’ÉNC. En 2020, il cofonde le collectif ILO (anciennement LA Quadrature) et développe le spectacle En Écho intégrant le looping sonore en direct avec le mouvement acrobatique puis en 2022 cofonde le Collectif Cookson-Lachance et crée le spectacle solo Eklats.

Pour accompagner ces deux diplômés et ouvrir le champ culturel et créatif des futures présentions, l’ÉNC a également fait appel à Soleil Launière et Karim Troussi, deux créateurs multidisciplinaires reconnus pour leur talent et la mise en avant du corps dans leur travail. Ces deux artistes d’origine autochtone pour Soleil et marocaine pour Karim partagent une passion pour l’emphase sur le mouvement, la théâtralité et la sonorité au sein des performances qu’ils mettent en scène.

Pekuakamilnu originaire de Mashteuiatsh, Soleil Launière vit et œuvre à Tiöhtià:ke – Mooniyang (Montréal). Artiste multidisciplinaire et metteuse en scène alliant le mouvement, le théâtre et le chant, elle entremêle la présence du corps bispirituel et l’audiovisuel expérimental tout en s’inspirant de la cosmogonie et l’esprit sacré des animaux du monde Innu. Au cours de sa carrière, Soleil a réalisé plusieurs performances, dans le cadre de rassemblements et d’événements artistiques autochtones et allochtones au Canada et à l’international. Entre 2019 et 2021, elle présente sa première production Umanishish et elle fait également la co-mise en scène de Courir l’Amérique présenté au Théâtre Quat’ Sous. Enfin, depuis juillet 2020, elle est à la tête de la compagnie qu’elle a fondée, Production AUEN.

Utilisant une approche ludique et réflexive pour favoriser l’apprentissage créatif, Karim Troussi se voit dans un rôle de facilitateur. Metteur en scène et pédagogue, il commence sa carrière artistique au Maroc avant de partir pour la France afin d’y approfondir et compléter sa formation au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Très vite, il s’est intéressé aux aspects corporels, sensoriels et aux fondamentaux du jeu de l’acteur. Toujours désireux d’approfondir sa recherche, il développe depuis 30 ans un travail autour de la thématique du corps du jeux et de la perception, centrée sur la sensibilité corporelle de l’acteur et son autonomie. Enseignant à la Comédie de Saint- Étienne et l’École Nationale de Cirque SHEMS’Y au Maroc, il partage ses connaissances à des étudiants provenant du monde entier. Il est également codirecteur artistique de la Compagnie du Jour à Grenoble et le directeur artistique de la compagnie de cirque Karacena au Maroc. Il a aujourd’hui plus d’une quarantaine de mises en scène à son actif.

Enfin pour clore la liste des créateurs, l’ÉNC a invité Benoit Landry, un artiste québécois reconnu avec une carrière partagée entre la création et l’interprétation. Sa passion pour le mélange du théâtre et de la musique a fait du metteur en scène une référence dans le monde de la performance.

Benoit Landry est metteur en scène, acteur, musicien et chanteur. Ce parcours professionnel l’amène à œuvrer dans différents milieux : ceux du théâtre et de la musique dont il est issu, mais également ceux des arts du cirque et de la danse. Il signe la mise en scène d’une vingtaine de productions dont Après la nuit (Montréal Complètement Cirque) ou encore Serge Fiori – Seul ensemble, Sept moments de joie Céleste (Cirque Éloize). Il est également metteur en scène à la télévision, notamment pour l’émission En direct de l’univers présentée sur Ici Radio-Canada. Depuis 2003, il a travaillé à titre d’interprète et de concepteur musical dans plus d’une quarantaine de productions à Montréal et en tournée à l’international. Il est aussi le cofondateur et directeur artistique de la compagnie de création multidisciplinaire Nord Nord Est.